Benalla : le gros con qui prenait son pistolet pour sa bite

Benalla : le gros con qui prenait son pistolet pour sa bite

C’est l’image même du gros con (vraiment con !) qui, à défaut de sortir sa bite et ses couilles pour épater la serveuse de ce café de Poitiers, brandit son pistolet illicite.

Tout est dit dans cette image. Sauf que le gros con s’appelle Benalla et sert de garde du corps personnel et privé au petit con qui nous fait usage de président la République.

Voulez-vous que l’on discute de l’état du pays et de sa démocratie, maintenant ?

Partager ce billet

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.