Dans la beauté de l’automne (photos : Bob Solo – poème : Apollinaire)

Dans la beauté de l’automne (photos : Bob Solo – poème : Apollinaire)

Bob Solo fait de chouettes belles photos d’automne qu’on a envie de montrer. Pour respirer un peu. Sur un chant d’Apollinaire.

Solo 2

La sélection est arbitraire et je t’invite à regarder sa page fessebouc où tu pourras admirer, outre les saisons, de nombreuses photos d’oiseaux. Bob Solo, il a aussi une belle plume. On l’a déjà recopié ici.

Solo 3

Mais dans quel cerveau malade a pu naître une idée aussi tordue ? Prétendre qu’à treize ans on pourrait avoir un consentement éclairé à une relation sexuelle avec un adulte ! Faut quand même être singulièrement fêlé de la cafetière pour penser une pareille ânerie. J’ai un petit partageux et il se trouve qu’il approche des treize ans. D’où je croise kyrielle de gosses, filles et garçons, qui ont autour de son âge. J’ai pensé faire une bafouille sur ce sujet. Mais qu’écrire, quels arguments affûter, alors que j’ai bien plus envie de distribuer des baffes [inclusives] à de gros connards et de grosses connasses ?

Solo4

Oublions les connards Zet les connasses. Oublions la langue de Macron. C’est l’automne. Bob Solo nous réjouit les yeux. En supplément cadeau, pour la beauté, je te mets Automne malade, le poème d’Apollinaire.

Solo5

Automne malade et adoré
Tu mourras quand l’ouragan soufflera dans les roseraies
Quand il aura neigé
Dans les vergers

Solo6

Pauvre automne
Meurs en blancheur et en richesse
De neige et de fruits mûrs
Au fond du ciel
Des éperviers planent
Sur les nixes nicettes aux cheveux verts et naines
Qui n’ont jamais aimé

Aux lisières lointaines
Les cerfs ont bramé

Et que j’aime ô saison que j’aime tes rumeurs
Les fruits tombant sans qu’on les cueille
Le vent et la forêt qui pleurent
Toutes leurs larmes en automne feuille à feuille

Les feuilles
Qu’on foule
Un train
Qui roule
La vie
S’écoule

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Partager ce billet

<p>Un citoyen ordinaire à la rencontre des personnes cabossées par la vie.</p>