Aucune image

Attaque chimique en Syrie : un rapport US « manifestement faux, trompeur et amateur »

13 avril 2017 Pierrick Tillet 0
Postol_.jpg
<< La carcasse du tuyau supposé avoir transporté le gaz sarin semble avoir été écrasée par une puissante charge explosive au sol. >>

Après Tulsi Gabbard, élue démocrate américaine, après Peter Ford, ex-ambassadeur britannique en Syrie, voici qu’une nouvelle voix autorisée s’élève pour dénoncer le montage US trop grossier pour être honnête de l’attaque chimique en Syrie le 4 avril : Theodore A. Postol, professeur au MIT (Massachussetts Institute of Technology) et ancien conseiller scientifique auprès du chef des opérations navales du Pentagone, vient de rendre un rapport catégorique sur la question, traduit et publié intégralement par le site les-crises.fr.

Aucune image

Le Grand jeu : polyphonie syrienne

13 avril 2017 Pierrick Tillet 0
polyphonie_syrienne_1.jpg
 

Dans la grande série Donald s’est-il converti à l’empire, véritable feuilleton du printemps, les signaux sont toujours contradictoires. Et la possibilité que les états d’âme de fifille aient eu une influence, si minime soit-elle, sur la décision de lancer les Tomahawks apporte une pointe de burlesque.

Aucune image

Deux mesures-phares du programme de Jean-Luc Mélenchon : un revenu minimum de base pour tous et la sortie de l’UE

12 avril 2017 Pierrick Tillet 0

http://yetiblog.org/public/avenir_en_commun.jpg

Deux reproches étaient faits au programme défendu par Jean-Luc Mélenchon : l’absence de revenu de base et une sortie très hypothétique de l’Union européenne. Eh bien, relisez attentivement le volet L’Urgence sociale du projet l’Avenir en commun, écoutez les dernières déclarations du candidat sur l’UE, ces deux mesures-phares y apparaissent d’évidence. 

Aucune image

Le Grand jeu : clair-obscur

11 avril 2017 Pierrick Tillet 0
Clair_obscur_1.jpg
 

La poussière commence doucement à retomber, mais l’image reste toujours aussi floue et nous ne sommes pas plus avancés. Les observateurs restent perplexes, désarçonnés presque, même si à peu près tout le monde s’accorde sur le fait qu’il ne reste que deux thèses, celles que nous présentions dans notre dernier billet : entente Trump-Poutine sur le dos de l’État profond américain ou changement radical du Donald, finalement happé par le système impérial.