Aucune image

Calais, déchéance de notre société

27 février 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION

Calais, Grande Synthe et mille autres lieux jusqu’au campement d’un gars tout seul. Étranger venu de loin, étranger venu d’Europe ou naufragé français. Réfugié ou sans domicile. C’est là, en ces enfers terrestres, l’enterrement sans fleur ni couronne de toutes les idées de solidarité et de fraternité qui ont porté l’humanité depuis sa naissance.

Aucune image

#MerciPatron : une couturière qui, depuis les cavernes, coud des costumes Kenzo

25 février 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION

Fakir consacre quatre pages au film Merci patron ! En voici un petit extrait pour te donner envie de t’abonner à Fakir. On le trouve aussi dans les kiosques. Dans un paysage où faut pas secouer la presse de gauche — ah la poussière ! — où trop d’auteurs ne s’adressent qu’à des bac + huit, Fakir tranche agréablement. Tu peux faire lire Fakir à ton voisin plombier et à ta cousine technicienne de surface tout comme tu vas les inviter à venir avec toi pour voir Merci patron !

Aucune image

Ces jeunes qui feront le monde d’après : ‪#OnVautMieuxQueCa

25 février 2016 Pierrick Tillet 0

ILLUSTRATION

Tiens, des jeunes qui se bougent le cul et ruent dans les brancards. Raison de plus pour relayer leur initiative, << On vaut mieux que ça >>. Celle-ci est en train de faire le buzz sur Internet. Allez-y, les jeunes, rentrez dans le lard des salopards, dégagez-les ! Vous n’avez rien à espérer d’eux. Car eux valent bien moins que vous.

Aucune image

#MerciPatron : un polar désopilant

23 février 2016 Pierrick Tillet 0

Merci_Patron_affiche.jpg

Autocritique. Oui, avouons-le, Partageux appartient à la classe privilégiée. En effet j’ai vu Merci patron ! lors d’une avant-première. Devant la salle de cinéma on a commencé par une file d’attente comme devant les épiceries aux plus beaux jours de pénurie de 1942. On était pourtant arrivés avec une grosse demi-heure d’avance…