Radio de l’été : The Good The Bad and The Ugly à la mode british

xx

Radio Yéti #07. D’ordinaire, je ne prise guère les pastiches musicaux, trop souvent basés sur des effets comiques visuels assez faciles ou de la virtuosité instrumentale gratuite. Mais il arrive que certaines tentatives parviennent à lier humour et grande qualité musicale. Dans ce domaine, les Britanniques me paraissent rois. 

Une couverture dégueulasse : APPEL AU BOYCOTT DU JOURNAL LIBÉRATION

La une de Libération du 3 septembre 2014 Trop, c’est trop ! Alors que le monde est au bord d’un conflit gravissime entre l’Otan et la Russie, alors que les foyers d’affrontements se multiplient dangereusement aux quatre coins de la planète, certains se permettent de rajouter de l’huile sur le feu de façon totalement irresponsable,… Continue Reading Une couverture dégueulasse : APPEL AU BOYCOTT DU JOURNAL LIBÉRATION

Cérémonie d’ouverture de la Coupe du monde : la protestation silencieuse du petit Indien

Ils étaient trois mômes à symboliser l’ouverture (dans tous les sens du terme) de la Coupe du monde : un petit Blanc, une petite Noire et un petit Indien. Trois gamins invités sur le stade de Sao Paulo pour y libérer une colombe de la paix sous les applaudissements nourris du public et des joueurs à quelques secondes du coup d’envoi du premier match de la compétition. C’est alors que le petit Indien, 13 ans, a sorti et brandi une petite banderole rouge…

Réforme des régions : la globalisation à l’échelle des clochers

Le cul-de-sac de la mondialisation planétaire ne leur suffisait pas. La globalisation, à l’échelle de l’Europe par exemple, n’avait pas assez montré ses limites. Voilà qu’en essayant de réduire le nombre de ses régions de 22 à 14, le président d’une république nationale étend cette globalisation à l’échelle des clochers de son pays. Au nom, bien sûr, de la « modernité ». Suicide assuré.

Européennes : l’UE délégitimée, l’élite politique discréditée, la démocratie humiliée

La claque ! On avait beau l’attendre, elle est cinglante. C’est une Union européenne délégitimée, des élites politiques discréditées, une démocratie humiliée qui sortent en loques des urnes. Abstention toujours record quoiqu’en mégotent les médias mainstream. Montée des « euroscepticismes », hélas plutôt d’extrême droite que de gauche. Portion archi-congrue pour les eurolâtres confits, surtout socialistes.

Le Yéti change de chemise

Prendre un peu de recul sur ce qu’on fait. Ronronner, ça va le soir au coin du feu, mais pas sur un support médiatique lu par plein de gens bien. Trouver un nouvel axe d’expression pour se renouveler et ne pas lasser. Changer de peau ? Non, ce serait prétentieux. Disons, juste essayer de changer de chemise.