Macrongate : « Le seul responsable c’est moi. Qu’on vienne me chercher »

Ah enfin, il avoue ! Macron :

« S’ils cherchent un responsable, le seul responsable c’est moi, et moi seul. »

Oh, bien sûr, on n’est pas dupe : il croit sans doute, par cette pirouette du niveau cour de récré, s’en tirer à bon compte.

Mais il a tort. Car il y a un moment où l’exaspération populaire finira par déborder devant ce désolant étalage d’immaturité.

Trouducul 1er :

« S’ils veulent un responsable, il est devant vous. Qu’ils viennent le chercher. Je réponds au peuple français. »

C’est ce qui pourrait bien se passer. Après la prise de la Bastille, la prise de l’Élysée ?

A propos de Pierrick Tillet 3821 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.