Plus con tu meurs : Alexandre Benalla, un pourri même pas flic

Alexandre Benalla, membre du cabinet du président de la république, au Palais de l'Elysée à Paris, jeudi 18 mai 2017 - 2017©Jean-Claude Coutausse / french-politics pour Le Monde

Se faire pincer connement en train de frapper un manifestant en portant tous les attributs d’un policier, tel est « l’exploit » d’Alexandre Benalla, proche « conseiller » du président Macron.

Alexandre Benalla est adjoint au chef de cabinet de l’Élysée. Le 1er mai 2018, il portait un brassard de police, un casque de policier, discutait peinard avec la hiérarchie policière, participait même très activement aux coups de poings des forces de l’ordre contre des manifestants…

Problème : Alexandre Benalla est très certainement un pourri, du genre assez couillon d’ailleurs, mais pas flic pour un sou !

https://youtu.be/TfCa41dMxb8

NB : sur cette dernière vidéo, figure également un autre collaborateur de l’Élysée, Vincent Crase (le chauve à lunettes sur le front), non flic, mais armé tout de même (il porte un pistolet sur le côté droit à la ceinture de son pantalon).

Alexandre Benalla a donc été identifié, tenu responsable de son acte. Sa punition : 15 petits jours de mise à pied ! Rappel : dans le droit français, des violences volontaires, c’est 3 ans de prison et 45 000 € d’amende ; une usurpation de fonctions, c’est aussi 3 ans de prison et 45 000 €.

=> Merci à Gaspard Glanz et à TaranisNEWS

 

A propos de Pierrick Tillet 3742 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.