Il est temps de s’engager sans état d’âme dans la dernière ligne droite de cette campagne présidentielle

Engagement.jpg
 

Je m’étais donné jusqu’à fin janvier pour discuter, émettre des réserves, critiquer, tenter de faire pression. Mais nous sommes aujourd’hui au premier jour de février. Il est grand temps de s’engager. Je confirme que le 23 avril prochain, je voterai pour le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

D’ici là, et jusqu’au 7 mai 2017 si le sort nous est favorable, vous ne trouverez plus dans mes billets, ni réserves, ni doutes, ni critiques. Il est un temps pour discuter — avant, après — un temps pour s’engager : maintenant.

Sache, cher lecteur, que je n’ai pas l’intention ici d’applaudir aveuglément à chaque saillie de campagne de mon candidat, mais que tout ce que je défendrai du projet de la France insoumise sur ce blog le sera avec la conviction profonde de ce qui est juste.

Qu’on m’épargne les objections sur les chances ou non de voir mon candidat figurer au second tour. Qu’on évite de vouloir me vendre les mérites de telles ou telles stratégies électorales fumeuses, de telles ou telles alliances de médiocres circonstances (un ticket Hamon-Jadot-Mélenchon, quelle plaisanterie !). Qu’on ne m’assaille plus de ces sondages truqués qui n’en finissent plus de se tromper à mesure que le paysage politique échappe à leurs commanditaires.

Les 23 avril et 7 mai prochain, comme chaque électeur, je ne disposerai modestement que d’un seul bulletin de vote à faire valoir. Et je l’utiliserai sans autre souci que d’exprimer ma conviction profonde. Plus rien d’autre ne m’importe, pas même la possibilité d’une victoire ou l’éventualité d’une défaite.

Je voterai Mélenchon parce que je pense qu’il est le seul candidat à même de faire bouger quelques lignes dans le sens qui est le mien, un point c’est tout..

Post-scriptum : il va de soi que cet engagement ne concerne que ma petite personne. Et non mes compagnons de route sur ce blog (BA, Le Partageux).

A propos de Pierrick Tillet 3648 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.