Le terroriste de la mosquée du Québec n’était pas de la religion ni de la nationalité qu’on soupçonnait

Attentat_mosquee_quebec.jpg

L’attentat de la mosquée du Québec dans la nuit du 29 janvier a fait six morts et huit blessés graves. Aussitôt, plusieurs médias et responsables politiques présentèrent l’attaque comme une nouvelle violence émanant d’islamistes fous furieux.

À les en croire, l’assaillant aurait crié plusieurs fois l’imprécation fatale : << Allahou Akbar ! >>. Très rapidement, l’origine présumé du tireur était même révélé : un Marocain !

Aussitôt  Sean Spicer, nouveau directeur de la communication de la Maison blanche, exploitait l’information pour justifier les mesures de rétorsion (Travel Ban) prises par Donald Trump à l’encontre des voyageurs de sept pays à majorité musulmane.

Un nationaliste enragé tout ce qu’il y a de blanc

Manque de pot, il apparaît ce soir que le tireur fou serait un canadien francophone tout ce qu’il y a de blanc, un certain Alexandre Bissonnette, 27 ans, militant nationaliste anti-immigrant enragé, qui comptait dans les « likes » de sa page Facebook Marine Le Pen, l’acteur Tom Hanks, et la série télévisée des Sopranos.

Ne cherchez plus à comprendre. En ces temps d’hystérique hystérie, la bêtise paranoïaque vous revient systématiquement en pleine gueule à plein galop.

=> Source : The Intercept

A propos de Pierrick Tillet 3810 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.