Primaire de droite : chamboule-tout politique avant jeu de massacre social ?

Primaire_droite.gif

Un dimanche mémorable : après l’improbable appel des « stars » JDD en faveur de Hollande, voici des résultats de la primaire de droite dignes d’un chamboule-tout de foire foraine.

D’abord, encore une « grande victoire » de nos instituts de sondage :

  • leur chouchou Juppé loin derrière un Fillon sorti du diable vauvert ;
  • le voyou Sarkozy, annoncé en second sinon ex-æquo, duflotisé comme un malpropre (et que tout le monde va lâcher, et qui va s’en prendre plein la gueule).

Reste François Fillon et son programme. Il était le seul à en présenter un. Je vous laisse réfléchir sur les principales mesures qui y figurent :

  1. 100 milliards d’euros d’économies en 5 ans sur les dépenses publiques (bonne chance à ceux qui survivent des minima sociaux, aux handicapés…).
  2. Supprimer jusqu’à 500.000 postes de fonctionnaires (encore moins d’enseignants, d’infirmières…).
  3. Fin des 35 heures dans le secteur privé et retour aux 39 heures dans la fonction publique (travailler plus pour que dalle, les chômeurs, comptez-vous).
  4. Suppression de l’ISF pour aider au financement des entreprises (on croyait pourtant avoir déjà tout entendu — et constaté — question conneries).
  5. Recul de l’âge de la retraite à 65 ans (voilà qui va favoriser l’entrée des jeunes dans la vie active).

J’en passe et des meilleures. Là, on migre carrément du chamboule-tout politique au jeu de massacre social. Mais bon, si c’est ce que les gens veulent : après le voyou et le triple-con, un Thatcher couillu en guise de président-fossoyeur…

A propos de Pierrick Tillet 3816 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.