Si les « stars » ne veulent pas passer pour des andouilles…

stars_hollandistes.jpg

On approche des élections, ça se sent. Ce dimanche, le JDD (Lagardère groupe) publie un appel de « stars » (et de beaucoup moins « stars » pour faire nombre) volant au secours du pauvre Hollande méchamment « bashé » par à peu près 96% des Français.

Que les « stars » fassent connaître leur opinion, c’est leur droit le plus strict. Encore faudrait-il qu’elles aient participé à l’élaboration du texte qu’elles ont signé.

Une simple lecture de l’appel en question montre qu’il n’en est probablement rien, que celui-ci est une tentative assez laborieuse de défense du bilan Hollande, manifestement préparée par l’équipe rapprochée des derniers partisans du président pédalo au sein du PS et que nos vedettes ont paraphé là où on leur a dit de faire.

Vous les voyez, les Deneuve, Darmon, Biolay, Binoche, Besnehard and co, répertorier tous seuls dans leurs salons mondains :

  • les créations de postes dans l’Éducation nationale,
  • l’alignement du traitement des instituteurs sur celui des professeurs,
  • l’augmentation du nombre de policiers et de magistrats,
  • les emplois d’avenir,
  • la garantie jeunes,
  • le soutien à l’apprentissage,
  • le compte personnel de formation,
  • le compte pénibilité,
  • la complémentaire santé pour tous,
  • la généralisation du tiers payant,
  • la prime d’activité,
  • la retraite à 60 ans pour les carrières longues,
  • la refondation de l’école,
  • les droits rechargeables à l’assurance-chômage,
  • le mariage pour tous,
  • la sanctuarisation du budget de la culture,
  • le renforcement de l’égalité professionnelle hommes-femmes,
  • l’extension de la parité dans les conseils départementaux,
  • le remboursement complet de l’IVG et de la contraception,
  • une meilleure protection des femmes contre le harcèlement sexuel,
  • la mise en œuvre concrète de la transition énergétique,
  • le non-cumul des mandats, etc., etc.

Sans oublier << un déficit public passé de 5,1% en 2011 à 3,5% en 2015 >> (grâce aux mesures d’austérité imposées par Bruxelles)…

… mais en omettant de mentionner la loi el-Khomri, la hausse du taux de TVA en 2014, l’augmentation ininterrompue du chômage, la paupérisation galopante, la promesse non tenue de réguler le monde de la finance débridée, les désastreuses opérations guerrières au Moyen-Orient et en Afrique, etc., etc.

À signer n’importe quoi sans manifestement savoir de quoi il retourne, nos « stars » passent juste pour des andouilles et rappellent fâcheusement les comités de soutien « upper-class » d’Hillary Clinton, avec le succès que l’on sait.

A propos de Pierrick Tillet 3821 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.