Leak : quand se découvrent les dessous obscènes de la démocratie américaine

ILLUSTRATION Bill de Blasio, maire de New York, recevant Hillary Clinton

Les révélations qui pleuvent sur l’application de la démocratie aux États-Unis sont proprement inimaginables. Dernière en date, celle du représentant démocrate de Manhattan au Conseil d’élections, Allan Schulkin, avouant crûment, sur une vidéo leakée mentionnée par le New York Post, que toutes les conditions sont réunies à New York pour des fraudes électorales massives.

En cause le programme de cartes d’identité[1] mis au point par le maire démocrate de New York, Bill de Blasio. Outre tenir lieu de permis de conduire, ces cartes d’identité servent à tout, y compris à voter, indique l’ingénu Schulkin (il appartient à la même formation politique que De Blasio mais ne se savait pas filmé).

Le problème, poursuit Schulkin un brin gêné aux entournures, c’est que personne ne s’assure de la véritable identité de celui qui la présente : << Tout le monde peut aller en réclamer une en disant « je suis Joe Smith, je voudrais une carte d’identité ». >>

Aux États-Unis, la loi interdit d’exiger de quiconque qu’il justifie son identité. On peut même voter masqué, comme les musulmanes, explique Schulkin. Quant aux milliers de votes par correspondance, personne ne sait vraiment d’où ils viennent.

Schulkin déclare que ces cartes d’identité servent surtout à manipuler les pauvres et les minorités. Ainsi, toujours selon notre commissaire aux élections, la ville de New York aurait délibérément embarqué des citoyens dans des autobus pour les conduire de bureau de vote en bureau de vote, afin qu’ils puissent voter plus d’une fois dans certains districts.

Schulkin se refuse dans un premier temps à désigner les quartiers de New York concernés, mais lorsque la journaliste de la vidéo insiste en évoquant les quartiers noirs et hispaniques, il ajoute : << Et chinois aussi. >>


La vidéo en anglais

Interrogé ensuite sur les propos qu’il tient dans la vidéo, Schulkin dira de son interlocutrice : << Elle était comme une nuisance, J’ai juste essayé de m’en débarrasser. >>

Notes :

[1] NB : il n’y a pas de cartes nationales d’identité aux États-Unis.

A propos de Pierrick Tillet 3819 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.