Moyen-orient : l’Arabie saoudite qualifiée de « dangereuse déviante » par des prélats sunnites

Pélerinage de la Mecque boycotté cette année par l'Iran après la montée des tensions entre les nations

Dieu n’y retrouverait pas ses saints : l’Arabie saoudite, grande prêtresse du camp sunnite, berceau du pèlerinage de la Mecque, vient d’être désignée par ses propres coreligionnaires comme << dangereuse déviante >> à la confession sunnite !

L’attaque ne vient pas de leaders chiites traditionnellement hostiles, pas même de l’ennemi juré iranien, mais de quelques deux cents prélats sunnites réunis en conclave en Tchétchénie. 

L’anathème a laissé les autorités saoudiennes complètement interloquées, d’autant que ces dernières ont déversé des millions de dollars pour assurer leur main-mise sur des milliers de mosquées, d’écoles et de religieux sunnites à travers le monde. << Le monde est prêt à nous brûler ! >>, s’est écrié, abasourdi, l’imam de la mosquée du roi Khaled ben Abdelaziz Al Saoud à Ryad, en apprenant la sentence sans appel de ses coreligionnaires.

Les raisons de cette anathème n’ont rien pour rassurer : le conclave de Grozny reproche à l’Arabie saoudite de condamner la violence contre les impies non-croyants.

Le problème peut paraître obscur, lointain, et même carrément dérisoire au lecteur français lambda englué dans son propre merdier quotidien. Rappelons pourtant que l’Arabie saoudite est la tête de pont du camp (impie) occidental sur tout le Moyen-orient : membre de la coalition américaine en Syrie, soutenue par les conseillers militaires britanniques dans la guerre absurde qu’elle mène au Yémen, armée et soutenue en dépit du bon sens par toutes les puissances occidentales (France comprise).

L’isolement de l’Arabie saoudite au sein de sa propre communauté religieuse est un nouveau coup très dur porté à l’empire occidental sur le terrain archi-miné du Moyen-Orient.

Faut-il s’étonner d’apprendre qu’un de premiers à avoir ostensiblement approuvé l’oukase des prélats sunnites contre l’Arabie saoudite ait été Vladimir Poutine ?

=> Source de l’info : Pour la première fois, l’Arabie Saoudite est attaquée à la fois par des dirigeants sunnites et chiites, Robert Fisk, The Independent.

A propos de Pierrick Tillet 3814 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.