Tout finit par se savoir : les « casseurs » officiels de l’ordre public

ILLUSTRATION

Ils pensaient pouvoir tout savoir, tout écouter, tout filmer, tout contrôler. Mais voilà que ce sont eux, arroseurs arrosés, qui se retrouvent sous le faisceau des projecteurs. Diffusés en boucle sur les réseaux sociaux, aucun de leurs faits et gestes ne peut être ignoré… sauf de ceux qui préfèrent ne pas savoir.

Voici cinq vidéos accablantes illustrant les violences exercées par ceux qui sont censés être garants de l’ordre public contre les manifestants du mouvement #NuitDebout ou anti-loi Travail.

Paris 24 mars 2016 : violences policières autour du lycée Bergson

Paris 14 avril 2016 : coup de pied d’un policier à une manifestante

Nantes 28 avril 2016 : violences policières répétées

Paris 28 avril 2016 : évacuation violente de la place de la République

Paris 1er mai 2016 : tir d’une grenade désencerclante sur des manifestants

A propos de Pierrick Tillet 3745 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.