Alexis Tsipras rejoint la coalition Nouvelle démocratie/Pasok

Memorandums_123.jpg
Memorandum 1 : 172 pour ; memorandum 2 : 199 pour ; memorandum 3 : 229 pour

Record battu ! Le 3e memorandum, adopté à la Vouli (parlement grec) par une écrasante majorité de 229 députés sur 300 sans même que soit discuté le contenu de l' »accord », bat à plate couture les memorandums 1 et 2 (cf. illustration ci-dessus).


Détails du vote :

  • 229 pour : Nouvelle Démocratie, Pasok (parti socialiste grec), To Potami (centre pro-européen), Anel (droite en principe eurosceptique) et 110 Syriza.
  • 64 « oxi » : KKE (parti communiste grec), Aube dorée (extrême droite) et 32 « frondeurs » Syriza (dont Yanis Varoufakis et Zoe Konstantopoulou, présidente de la Vouli).
  • 6 abstentions : Syriza.
  • 1 absent : Syriza.

Tsipras_Vouli.jpg

Alexis Tsipras, mis en minorité au Comité central de Syriza où le texte d’accord avait été rejeté mercredi après-midi par 117 voix sur 201, dépourvu de sa majorité initiale à la Vouli, rejoint donc de fait l’ex-coalition Samaras (Nouvelle Démocratie/Pasok) après avoir enflammé son auditoire par quelques mots très forts :

« Je ne crois pas que ces accords profiteront à l’économie… Les choix étaient précis : accepter un accord avec lequel je suis en désaccord ou la faillite désordonnée… Je vois la lumière au bout du tunnel. »

Six mois de « résistance » et puis s’en va. Dans la rue, retour à la case départ : police anti-émeutes, échauffourées sporadiques, cocktails Molotov, arrestations musclées…

Syntagma_15_juillet.jpg
Place Syntagma, Athènes, 15 juillet 2015

xxx
<< Ci-gît Syriza >>, place Syntagma, 13 juillet 2015

Notes:

Remerciements à Olivier Drot du site Okeanews, inlassable passeur d’infos sur ce qui se passe réellement en Grèce.

Photo ‘ci-gît Syriza’ : Panagiotis Grigoriou du site Greek Crisis, inlassable promeneur et chroniqueur des rues d’Athènes.

A propos de Pierrick Tillet 3821 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.