3ème guerre mondiale : le plan militaire secret de l’Otan contre la Libye

Photo : AFP/Saul Loeb
Général Philip M. Breedlove, commandant en chef de l’Otan

Le document dont il va être question ici n’émane pas d’une ténébreuse source « complotiste », mais du très sérieux Guardian britannique qui publie le plan secret de l’UE pour une intervention militaire de l’Otan contre la Lybie.

Prétexte officiellement invoqué : arrêter la vague de réfugiés en provenance du chaos libyen. Les dirigeants européens l’ont crié haut et fort. Le ministre allemand de la défense, Thomas de Maizière, a averti (sans fournir la moindre preuve) qu’« un million de migrants » se préparaient en Afrique du nord à déferler sur l’Europe. Et Federica Mogherini, chef de la diplomatie de l’UE, a demandé un « mandat robuste » de l’ONU pour pouvoir faire front militairement à ce flux de réfugiés organisés à des fins lucratives par d’odieux passeurs.

Sous les migrants, les puits de pétrole

Sauf que le document de 19 pages révélé par le Guardian parle fort peu de migrants et d’odieux passeurs… mais de pétrole et de sécurisation des installations afférentes !

Sauf qu’il n’y est pas évoqué des opérations menéespar les forces des pays européens en attente d’armée fantôme, mais par l’Otan soi-même !

Sauf que contrairement à ce qu’affirment les diplomates et hauts fonctionnaires de Bruxelles, il n’y est pas question seulement de frappes aériennes ou navales, mais d’actions possibles, sinon indispensables, au sol !

Sauf qu’il y est même prévu l’éventualité de dégâts collatéraux parmi les civils…

En route vers un nouveau fiasco militaire ?

L’objectif de toutes ces tortueuses manigances est d’évidence la reconquête de la production pétrolière libyenne, après le fiasco de l’intervention occidentale contre le régime de Kadhafi et le chaos qui en résulta.

Et gageons que couper quelques robinets d’alimentation à Poutine ne doit pas déplaire au général Philip M. Breedlove, commandant en chef de l’Otan, fortement présumé être l’auteur de toute cette stratégie belliqueuse.

Ce qu’il y a de singulier avec les initiatives guerrières des forces de l’Otan, c’est qu’elles s’achèvent toutes par des camouflets cinglants. Et il est fort probable que cette nouvelle expédition hasardeuse connaisse le même sort. Les adversaires de l’empire occidental s’en réjouiront. Les esprits pas encore trop endommagés par la propagande mainstream occidentale, beaucoup moins.

A propos de Pierrick Tillet 3649 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.