Poisson d’avril : Nicolas Sarkozy encore blanchi par la justice de son pays

4569029Sarkozy_poisson_d_avril.jpg
Nicolas Sarkozy (photo : AFP)

Non, c’est pas vrai, ils ont attendu le 1er avril pour lâcher leur verdict : Nicolas Sarkozy, ex-président français, une batterie de casseroles judiciaires aux fesses à n’en savoir que faire, vient d’être une nouvelle fois blanchi (ou tout comme) par la justice de son pays dans l’affaire des pénalités réglées par l’UMP après la présidentielle 2012 !

« Témoin assisté ». Bon d’accord, pas complètement innocent, mais déjà plus totalement coupable en dépit des évidences les plus criantes. Les juges estiment qu’il existe « des indices rendant vraisemblable » que l’ancien chef d’État ait commis une infraction… mais pas d’« indices graves ou concordants » ! Notez bien la nuance, amis épris de la justice de votre pays.

Tron_poisson_d_avril.jpg
Georges Tron (photo : AFP)

Le même jour, oui, oui, le même jour, un 1er avril, le ministère public a demandé à la Cour de cassation d’annuler le renvoi aux assises de Georges Tron (UMP), mouillé jusqu’à l’os dans une affaire de viols. Accusation << pas suffisamment motivée >>, selon l’avocat général Didier Boccon-Gibod. D’ailleurs, les électeurs ne s’y sont pas trompés qui ont réélu l’individu comme cantonnier en chef de Draveil (Essonne) lors des dernières départementales.

Pauvres juges, ne savent vraiment plus comment les tirer d’affaire. Mais pas grave, nous avons tous confiance en la justice de notre pays, n’est-ce pas ? (Non, je rigole, poisson d’avril !)

A propos de Pierrick Tillet 3889 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.