Inauguration du musée de l’immigration : « Les animaux ont-ils besoin de passeports ? »

Le_passeport_des_animaux.png

Au moment où, sept ans après son ouverture, un président de la République daigne enfin inaugurer la Cité-musée de l’immigration  — y aura-t-il dans le musée une partie réservée aux centres de rétention du XXIe siècle, genre Exhibit I ? — il est vivement conseillé de voir et revoir “Un roi à New-York” de Charlie Chaplin (1957).

Avec “Le Dictateur” (1940), Charlie Chaplin avait raison avec quelques mois d’avance.

Avec “Un roi à New-York”, Charlie Chaplin avait raison avec quelques décennies d’avance :

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.