L’Appel du 24 juin des Bleus

Yéti, LOL les Bleus t’envoient un appel  !

Françaises, Français,

Votre tristesse est immense à la suite de la défaite de votre équipe nationale. Mais nous vous le disons, camarades : nous avons perdu une bataille sur le terrain, pour mieux gagner un autre combat dans la rue, celui de la réforme des retraites.

Nous avons subi un double électro-choc ces derniers jours :

– d’abord, en visitant des townships voisins de notre palace doré 5 étoiles : il y a plein de Sud-africains qui vivent dans la misère, c’est une honte, ils jouent au ballon avec des boites de sardine (bidon) !

– ensuite, quelques heures avant le coup d’envoi du match, nous avons pris connaissance du projet gouvernemental. Quand le chef de l’État a annoncé qu’il était favorable au recul de l’age légal de départ en retraite, nous avons pris une décision importante : nous, on la prend, notre retraite, dès la fin des éliminatoires de la coupe du monde, le 22 juin au soir (on laissera gagner les Sud-africains, c’est normal, ce sont nos hôtes).

Le 24 juin, tous dans la rue !

Le 23, nous plions nos bagages et le 24, nous serons à vos cotés dans les rues pour fêter la (future) victoire.
Contrairement à 1998, nous n’irons pas aux Champs-Élysées ; mais du côté de République-Bastille-Nation.

Le gouvernement comptait sur le football pour endormir le peuple de France avec « du pain et des jeux » ? C’est raté, 1-0 !
Les forces de l’argent voulaient éloigner le peuple de France des préoccupations de justice sociale : c’est raté, 2-0 !

Le 24 juin était attendu comme la démonstration de l’incapacité du peuple de France à se mobiliser ? Nouvelle erreur. Et 1, et 2, et 3-0 !

Tous ensemble, tous ensemble, tous !

[Source : Attac Besançon, via mon amie Myriam]

A propos de Pierrick Tillet 3735 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.