Manifestations 11 septembre : ça déborde, ça se rapproche…

Manifestation Paris 21 septembre
Paris 21 septembre : les Gilets jaunes toujours là... et les forces de l'ordre sur le reculoir. (photo : Patrice Gravoin)

Ce dimanche matin, les médias toxiques sont si honteux des chiffres ridicules de participation que le ministère leur fait donner, qu’ils préfèrent les reléguer, piteux, en pages intérieures, parfois en brèves. En réalité, pour leur 9ème épisode, les manifestants défilèrent une nouvelle fois en masse.

Manifestation 11 septembre Paris
Manifestation 11 septembre Paris

Quel que soit le nombre de manifestants ou de manifestations, les forces de l’ordre furent dépassées, incapables de contenir le flot malgré une volonté évidente, inédite en 9 épisodes, de casser l’élan du mouvement, du moins à Paris, avec l’attirail habituel : nassages, lacrymos, balles de défense, matraques… Mais finissant par être contraintes de reculer devant le nombre.

Le débordement se fit aussi à la marge du gros des troupes, échappant dans la soirée à tout contrôle policier, se transformant en manifestations sauvages incontrôlables et incontrôlées.

Un petit air de Roumanie ceaucesquienne d’avant la chute

Mais en ce 11 septembre, ça ne fit pas que déborder, ça se rapprocha aussi grandement des symboles du pouvoir : le Conseil d’État et même l’Élysée, une première depuis les manifs 2018 des Gilets jaunes.


Le lendemain, les titres des journaux dominicaux annonçant contre toute évidence une sempiternelle baisse de participation, avaient un petit air de Roumanie ceaucesquienne d’avant la chute.

A propos de Pierrick Tillet 3869 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.