Étude officielle américaine : le danger des vaccins pour les plus jeunes

On savait déjà que les vaccins de Big Pharma n’empêchaient ni d’attraper le virus, ni de le transmettre, ni d’assurer une immunité générale aux populations, ni même de protéger les vaccinés des formes graves de la maladie. On sait désormais qu’ils sont particulièrement dangereux, principalement pour les plus jeunes.

L’étude qui suit a été publiée le 30 août dernier par le très officiel organisme gouvernemental américain, CDC (Centers for Disease Control and Prévention). On y constate que le nombre de myocardites provoquées et observées (« observed ») chez les jeunes est bien supérieur à celui attendu (« expected ») dans le pire des cas.

Étude CDC concernant les myocardites provoquées par le vaccin Pfizer (p. 8 du rapport)

NB : la lecture du rapport du CDC montre que tous les vaccins ARN, et pas seulement celui de Pfizer, provoquent des dégâts graves dans les populations les plus jeunes, celles qui paradoxalement ont été le plus épargnées par le covid !

Le document du CDC dans son intégralité

Évidemment, des debunkers en puissance sont déjà montés au créneau pour tenter de contester, relativiser et même nier, en parlant de montage, la réalité et la validité de ce document.

Pour les autres, voici le rapport du CDC en intégralité (pdf, 20 pages) :

vaccines


=> Lien officiel vers le rapport du CDC

A propos de Pierrick Tillet 3860 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.