Panique : ne vous indignez plus, tapez là où ça leur fait le plus mal

panique
Louis Fouché recadre Jean-Marc Morandini

Plusieurs signes montrent que tout ne va pas au mieux pour eux, qu’ils sont même en panique limite incontinence.

D’autres contecoups cinglants viennent miner la forteresse des rats :

Tapez calmement, froidement, méthodiquement

Du coup, dans la forteresse, les rats s’affolent. Regardez-les essayer de détruire le Dr Louis Fouché… et s’en prendre plein la gueule !

En désespoir de cause, les voilà qui mettent les “virus systémiques” (Raoult, Fouché…) sur le devant de la scène, tentant vainement de les détruire avec effet boomerang garanti. En vrai, ils sont touchés à mort.

Ne perdez plus votre temps en indignations inutiles. Les cris de rage sont autant de signes résiduels d’une aliénation aux vieilles grilles hiérarchiques qu’ils veulent continuer de nous imposer.

Au contraire, tapez là où ça leur fait le plus mal, du plus fort que vous pouvez, calmement, froidement, méthodiquement. Ils sont prenables.

A propos de Pierrick Tillet 3869 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.