E. Todd : « Je n’ai jamais autant ri [jaune] pendant une soirée électorale »

Todd Marianne

Emmanuel Todd était l’invité de Marianne pour commenter la soirée électorale des régionales. Comme d’habitude, il n’y est pas allé avec le dos de la cuiller. Morceaux choisis.


Je n’ai jamais autant ri pendant une soirée électorale, ou plutôt une soirée anti-électorale.

Le seul truc important, c’était évidemment le taux d’abstention. Mais voir tout le monde se comporter, les hommes politiques, les journalistes, faire des efforts pour commenter, donner un sens à tout ça… C’était juste tellement ridicule !

Je vois les hommes politiques comme des comédiens et les journalistes comme des critiques de théâtre. Ils parlent tous comme si la démocratie était menacée par l’abstention. Mais comme je l’ai écrit dans mon livre Les Luttes de classes en France au XXIème siécle, ça fait déjà un bon moment que la démocratie n’existe plus en France.

L’horrible vérité de la France, c’est que son encastrement dans la mécanique européenne fait que dans le seul domaine qui importe vraiment pour les gens ou pou l’avenir du pays, l’économie, les hommes politiques ne peuvent plus agir. Donc, tout est une comédie. Avec ces régionales, on atteint le fond de la comédie.

J’ai une vision profondément positive de l’abstention

J’ai une vision profondément positive de l’abstention. C’est juste normal que les gens ne s’intéressent plus à des hommes politiques qui ont créé les conditions objectives de leur incapacité économique. Et qui, parce qu’ils ne peuvent rien faire sur le plan économique, se rabattent sur des thématiques comme la sécurité, l’immigration, l’islam, qui n’intéressent personne.

Ce que je trouve vraiment choquant, par contre, c’est que personne n’a parlé [pendant cette élection] de l’épidémie qu’on est en train de vivre, dont on n’est pas sûr qu’elle soit terminée, et de ce qu’on vient de vivre en France. On a enfermé la population, et en particulier les jeunes, on a foutu en l’air une année de fac pour les étudiants, on a fait un exercice gérontocratique insensé, d’une violence incroyable, on s’apercevra sans doute un jour que le confinement a tué plus de gens que le covid, et les hommes politiques n’en parlent pas ! Il y a aussi un rapport entre ce taux d’abstention et le fait qu’on sort d’une expérience d’enfermement.

Du coup, je ris moins. On glisse du ridicule au tragique.

A propos de Pierrick Tillet 3861 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.