Vaccins : “l’échappée immunitaire” du variant Delta

variants
Israël : nouvelle poussée du Covid-19 où le variant Delta frappe une majorité de personnes vaccinées.

L’échappée immunitaire (ou évasion immunitaire, ou fuite immunitaire) est un phénomène constaté par des virologues et immunologues. Ce phénomène décrit la résistance d’un virus à une campagne de vaccination et se traduit par sa transformation en variants potentiellement encore plus virulents.

Le professeur Didier Raoult et plusieurs autres spécialistes (Alexandra Henrion-Caude…) ont souvent alerté sur ce phénomène dans leurs diverses interventions. Les gardiens du temple (pharmaceutique) tentent d’en relativiser les risques et même de le transformer en un contre-argument en faveur d’une accélération de la campagne de vaccination. À défaut de s’appuyer sur des constats scientifiques, ces derniers donnent des explications parfois assez ésotériques :

« Si vous mettez tous les jours une toute petite quantité d’insecticide sur une fourmilière, vous allez tuer quelques pourcentages des fourmis et ensuite, certaines fourmis vont devenir très résistantes à l’insecticide. Alors que si vous mettez une grosse quantité d’un coup les mutants ne pourront jamais survivre. »

Michel Moutschen, « professeur en immunopathologie » (cité par l’AFP factuel)

Le variant Delta frappe particulièrement les pays les plus avancés en matière de vaccination

Le yetiblog n’a évidemment ni vocation, ni compétences à prendre position dans ce débat de “spécialistes”. Mais en attendant que les savants inventent une bombe A contre les fourmis et les virus mutants, la situation sur le terrain pourrait bien trancher la question de façon assez brutale. L’apparition d’un variant Delta particulièrement vicieux est en train de semer la panique, en frappant principalement… les pays les plus avancés en matière de vaccination contre le Covid !

A propos de Pierrick Tillet 3890 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.