Désintox : non, le retard du confinement est sans effet sur le bilan sanitaire

Intox confinement

L’inversion de la charge de la preuve est un procédé réthorique qui se veut malin, mais qui témoigne surtout de la confusion des esprits. En voici un exemple de taille, parti d’un article du Monde : « Le lourd coût humain d’un troisième confinement tardif en France. »

Bien évidemment, c’est faux. Après un an et demi de crise, le constat est sans appel : le confinement généralisé n’a servi à rien et est sans effet sur notre bilan sanitaire. Il suffit de comparer l’évolution de l’épidémie dans les pays où il fut pratiqué et dans ceux où il ne le fut pas, pour constater que cette évolution fut grosso modo identique.

Évolution nombre de morts par jour dû au Covid en France (3 confinements) et en Suède (0)
(France : 1 692 morts/1 million d’habitants – Suède : 1 431 morts/1 million d’habitants)

Confusion d’une instrumentalisation politique

Mais cette inversion de la charge de la preuve procède aussi de l’instrumentalisation politique. Les beaux esprits de gauche, de l’éditorialiste Alexis Poulin au député François Ruffin en passant par Edwy Plenel et Mediapart, s’engouffrèrent aussitôt dans la brèche ouverte par Le Monde : haro sur Macron le retardataire ! Or, sauf à piquer dans les caisses publiques pour ses souteneurs privés, Macron, lui non plus, ne sert à rien. Incapable de gérer une crise sanitaire comme de relancer une économie ou de présider un pays.

Mais cette instrumentalisation politique à côté de la plaque en dit long sur la confusion des esprits qui règne aussi bien à droite qu’à gauche de l’échiquier politique.

— Dis donc, le Yéti, tu prétends alors avoir raison tout seul contre tout le monde ?
— Oui. Mais je n’en tire aucun mérite. En vérité, la réalité saute aux yeux de qui veut bien l’observer sereinement. Mais la confusion générale des esprits, le naufrage collectif de la raison…
Bien peu nombreux sont ceux qui échappent aujourd’hui à cette débâcle mentale d’un pays.

A propos de Pierrick Tillet 3809 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.