La défaite de ceux qui voulaient tuer le messager Raoult à défaut du message

Didier Raoult

Le moment de la victoire arrive pour le Professeur Raoult et tous ses collègues, trop rares, qui ont sauvé l’honneur de la médecine et de la science pendant cette sinistre et longue période de crise politico-sanitaire. Mais ils seront bien les seuls vainqueurs.

Penser que la propagande virtuelle allait l’emporter sur la réalité factuelle, explique le Pr Raoult dans son dernier point hebdo du 15 juin, c’est un peu comme vouloir faire prendre un carré pour un rond en répétant le message en boucle comme y incitait jadis Goebbels : ça ne marche qu’un temps !

« Quand on en est là [vouloir tuer le messager plutôt que son message, ndlr], c’est qu’on a perdu ! Quand on ne peut pas se battre contre la réalité scientifique parce qu’elle finit par s’imposer, c’est qu’on a perdu ! »

À partir du 18 juin, tous les touristes américains seront acceptés en France… même non vaccinés !

Vous voulez mesurer l’ampleur de notre crédulité et de leur hypocrisie ? Regardez qui respectait les règles de distanciation et portait des masques lors du dernier G7, le 12 juin dernier.

Quant au fameux pass sanitaire par lequel ces voyous prétendaient conditionner nos sorties publiques, il se révèle aujourd’hui être une entourloupe grossière pour conduire le bétail que nous sommes vers les vaccinodromes. Une fois réussies leurs manoeuvres avec une majorité de citoyens inoculés, les autorités corrompues – USA, Israël, Royaume-Uni… – renoncent à ce pass de la honte. Et dès la semaine prochaine, commerce oblige, tous les touristes américains seront acceptés en France… même non vaccinés !

La déconfiture collective des populations occidentales est consommée

La réalité a fini par claquer le bec à ceux qui voulaient la manipuler. Le ridicule, l’intensité de la manipulation éclate au grand jour. Nous autres, Occidentaux, sommes devenus la risée du reste du monde, de tous ceux qui, sur cette planète, ont préféré les soins plutôt que de céder au marketing infernal de Big Pharma et de ses complices politiques corrompus. Ceux-là ne perdent rien pour attendre qui, pour forcer une réalité qui échappait à leurs manigances, ont ruiné leurs économies et leurs pays, mis en péril la vie même de leurs administrés, pour le présent et pour l’avenir.

Même plus la peine de relever le nombre d’effets indésirables graves produits par les thérapies géniques que ces fous veulent maintenant imposer à nos jeunes. Même plus la peine d’attendre le retour des virus saisonniers à l’automne prochain – « la 4ème vague », annoncent déjà les salauds – pour constater la totale inutilité, sinon la dangerosité extrême des saloperies AsraZeneca, Moderna ou Pfizer. Les masques de la supercherie sont en train d’être arrachés. Notre déconfiture collective est consommée.

Point hebdo du Pr Didier Raoult, 15 juin 2021
A propos de Pierrick Tillet 3890 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.