Je ne me ferai pas vacciner, je n’aurai pas de pass sanitaire…

Castex pass sanitaire

Cette histoire de pass sanitaire illustre jusqu’au délire la spirale suicidaire dans laquelle s’est engouffré le vieux monde. Ils avaient réussi à flinguer leur économie à coups de confinement à répétition depuis mars 2020. Les voilà qui vont l’achever avec leur pass sanitaire.

La rapidité rassurante du naufrage

Il y a aujourd’hui 8.508.054 personnes totalement vaccinées en France, soit 12,70 % de la population. En trois mois ! Et d’ici trois semaines, en juin, ils veulent imposer un passeport sanitaire pour avoir droit à un accès dans les lieux publics, commerces, cafés, salles de spectacle… À la louche, en juin, la France comptera 20 % de consommateurs maxi. Et encore, parmi, ces 20 %, il y a tous les super vieux, définitivement incapables de se traîner hors de leurs Ehpad.

Tout ça est absurde, limite comique. Et même rassurant. Je discutais hier soir avec des amis de l’avenir de nos enfants. Je leur disais à quel point tout ce naufrage me rendait finalement optimiste. La vitesse de descente aux enfers de la vieille société pourrie dans laquelle les mômes étaient d’avance condamnés allait leur ouvrir des horizons plus rapidement encore que je ne le pensais. La nature a horreur du vide. Il y a toujours des petites fleurs qui finissent par pousser dans les ruines. C’est à l’issue des graves bouleversements collectifs qu’ont été renforcées les grandes conquêtes sociales : la limitation du temps de travail et les congés payés en 1936 (après la crise de 29), le droit du travail et la Sécu en 1945…

Et ces cons, tout là-haut dans les sommets, en 2021, qui se précipitent eux-mêmes dans le vide.

Aujourd’hui, c’est à nous de fixer nos règles de conduite

Je ne suis plus de ces jeunes. Mais aujourd’hui, dans cette pétaudière, c’est moi et moi seul qui fixe mes règles de conduite :

  1. Je ne me ferai pas vacciner (pas de thérapies géniques en ce qui me concerne).
  2. Je n’aurai pas de passeport sanitaire.
  3. Je n’aurai pas besoin de boycotter ceux qui exigeront ce pass de moi, puisque ce sont eux qui me refuseront eux-mêmes l’accès à leur cimetière.
A propos de Pierrick Tillet 3869 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.