En Inde, le Covid peut même tuer les morts une deuxième fois

Inde Covid
Morte le 7 mai 2020 d'une explosion de gaz survenue en Corée du sud, cette femme est morte une seconde fois du Covid le 26 avril 2021 en Inde (selon le New York Post)

Quand on lit ce qui se passe en Inde avec le Covid, avec un luxe de photos et de vidéos plus stressantes les unes que les autres, franchement même les plus endurcis ne peuvent éviter de se poser des questions :

« Covid-19: l’épidémie hors de contrôle en Inde »

BFMTV, 27 avril 2021

Quand en plus vos propres amis se laissent entraîner dans ce torrent d’hystérie générale, difficile de n’être pas soi-même ébranlé :

Et puis on essaie de reprendre ses esprits, de voir de quoi il retourne réellement. On commence déjà par apprendre qu’en Inde les crémations publiques en plein air sont un rituel ancestral qui n’a rien à voir avec des hôpitaux débordés.

Le moment où vous commencez vraiment à vous dire que les ficelles de la propagande sont un peu grosses

À propos des photos et de vidéos étalées jusqu’à l’écoeurement en une de toute la presse, on découvre ça :

Et puis ça :

Inde : 154 morts du Covid pour un million d’habitants (France : 1 598)

Enfin, par acquis de conscience, vous allez vérifier les chiffres officiels donnés quotidiennement par chaque pays et vous tombez sur ça : en nombre de morts par million d’habitants, aujourd’hui encore, l’Inde arrive en 117e position mondiale avec 154 morts/1 million d’habitants (France, 23e rang avec 1 598 morts/1 million hab.).

Classment nombre de morts/1 million d’hab.
Source : Worldometer, 1er mai 2021

Rien à ajouter.

A propos de Pierrick Tillet 3867 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.