Portugal : de l’hydroxychloroquine à l’ivermectine (après passage à vide)

Le cas du Portugal est emblématique de l’égarement criminel des autorités européennes en matière de lutte contre la pandémie de coronavirus, mais aussi des résultats salutaires que peuvent obtenir les médecins de terrain quand ils agissent en accord avec leurs convictions.

Regardez bien ci-dessous la courbe des décès officiellement recensés pour cause de Covid depuis le début de la pandémie dans ce pays.

  • Une première vague saisonnière (mars-avril) 2020 plutôt bien négociée, au point de placer le Portugal parmi les plus efficaces dans le traitement de la maladie ;
  • puis, après le calme général de l’été, un retour saisonnier meurtrier en octobre-novembre, au point de transformer le Portugal en véritable cancre sanitaire de l’espace européen ;
  • enfin, le retournement-miracle de février-mars 2021 avec une chute impressionnante de la courbe des décès pour cause de Covid.

Les ravages de l’article frauduleux du Lancet contre l’hydroxychloroquine

Que s’est-il passé ? Eh bien c’est très simple :

  • jusqu’à fin mai 2020, les médecins portugais ont prescrit massivement de l’hydroxychloroquine à leurs patients dès le début des symptômes ; les autorités n’approuvaient pas plus que ça, mais laissaient faire ;
  • après l’article frauduleux du Lancet le 22 mai 2020, les autorités portugaises décidèrent d’interdire la prescription de l’hydroxychloroquine ; si bien que lorsque le virus et ses mutants revinrent à la charge en octobre-novembre, sans barrière antivirale devant eux, ce fut l’hécatombe ;
  • mais les médecins portugais réagirent : puisque la prescription de l’hydroxychloroquine leur était interdite, ils se rabattirent sur l’ivermectine et l’administrèrent de plus en plus massivement ; l’effet bien sûr ne se vit pas immédiatement sur la courbe des décès – il y a un délai entre la déclaration de la maladie et son issue fatale – mais voilà aujourd’hui le résultat :
(source : worldometers)

Voulez-vous que l’on compare l’évolution de cette courbe avec celle d’un pays voisin, mais genre borné et malade dans sa tête, la France par exemple ? (Notez bien que l’échelle du nombre de morts indiquée à gauche des graphiques diffère selon les deux pays.)

(source : worldometers)
A propos de Pierrick Tillet 3861 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.