Voici pourquoi un 3ème confinement serait une hérésie inutile de plus

Euromomo est un site que tout le monde devrait consulter pour se faire une idée exacte de la situation sanitaire. Euromomo mesure le taux de surmortalité globale survenue au fil des semaines dans 22 pays, principalement européens.

Voici ci-dessous l’évolution du taux de surmortalité en France entre janvier 2020 et janvier 2021, toutes causes et tous âges confondus. NB : la ligne pointillée noire est la ligne de base (taux de mortalité considéré comme normal), la ligne pointillée rouge fixe la limite de dépassement acceptable : environ +5%.

En 2020, la France est sortie à deux reprises du tunnel acceptable : jusqu’à +23,29% lors de la semaine 14 et +10,62% lors de la semaine 45. Ces pics de mortalité correspondent aux pics des épidémies de Covid.

Trois constats

1. La France est dans le peloton des mauvais élèves en matière de surmortalité 2020, avec la Belgique, l’Italie et l’Espagne, loin devant l’Allemagne qui a à peine ressenti l’effet Covid, démontrant qu’une parade était possible.

2. La France a fait nettement moins bien que la Suède qui n’a ni confiné, ni imposé de masques, ni décrété de couvre-feu et dont la surmortalité n’a pas excédé +12,93% lors du premier pic, +7,05% lors du second.

3. La surmortalité française est revenue dans le tunnel spportable au mois de janvier 2021.

Période observée : entre la semaine 42 de 2020 et la semaine 3 de 2021

Trois conclusions

  1. La France n’a pas pris les bonnes décisions de soin face au Covid (cf. l’exemple allemand).
  2. Les confinements, masques, couvre-feu et autres inepties liberticides ont été inopérants (cf. la comparaison avec la Suède).
  3. Décréter un nouveau confinement général serait juste ridicule compte tenu de l’inutilité des précédents et surtout d’un taux de surmortalité redevenu tout à fait supportable depuis le début de cette année.

A propos de Pierrick Tillet 3817 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.