Oh, Macron, chiche que tu les fasses, ces réformes !

Macron en Roumanie

Trouducul 1er, en visite en Roumanie, vient encore de nous en sortir une belle : « La France n’est pas réformable car les Français détestent les réformes. »

Ah bon ? Je propose à ce crétin, pour qui le mot “réforme” est synonyme de “régression”, de décréter derechef les mesures suivantes :

  • semaine de travail de 32 heures ;
  • minima sociaux (applicables dès l’âge de 18 ans) et minimum vieillesse fixés au niveau du seuil de pauvreté (environ 1000 euros/mois) ;
  • SMIC à 1500 euros net/mois ;
  • retraite à 60 ans ;
  • régime général de sécurité sociale intégrale pour toutes les professions ;
  • nationalisation des services publics (éducation, santé, eau, transports, autoroutes…)

On verra bien alors si les Français détestent autant les réformes que le prétend Macron.

(Post-scriptum : ces propositions n’ont pas été sorties d’un chapeau délirant, mais ont déjà, soit été appliquées en leur temps, soit proposées par le programme l’Avenir en commun de la France insoumise.)

A propos de Pierrick Tillet 3742 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.