Je me ferai vacciner quand Didier Raoult aura validé un vaccin

Cette affaire de vaccin prend un tour carrément hystérique dans ce pays. Immédiatement, les camps se forment et s’opposent sans nuance : soit tu es pro-vaccin, soit tu es anti.

Quand l’hystérie s’installe, la première chose à faire est de retrouver son calme et sa raison. Rappeler aussi qu’on peut ne pas être opposé au principe du vaccin, mais refuser de se faire vacciner avec un vaccin préparé à la hâte, sans aucun test médical sérieux, par des officines privées qui voulaient auparavant nous refiler du Remdesivir avec les mêmes arguments fallacieux et dangereux.

Une ligne de conduite non négociable

Permettez qu’on soit un peu refroidis après toutes les conneries contradictoires qu’on nous a sorties depuis l’arrivée du covid en France. Alors reprenons nos esprits et fixons-nous une ligne de conduite sérieuse :

Nous nous ferons vacciner quand des professeurs de médecine ayant fait preuve de leurs compétences (Raoult, Perronne…) auront validé le vaccin qu’on nous propose.

Cette ligne de conduite est non négociable.

A propos de Pierrick Tillet 3660 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.