Nouveau droit de l’Homme à écrire : tout être humain est présumé sain

J’aime bien Alexandra Henrion-Caude, la généticienne. Au début, je la trouvais un peu réservée, un peu trop polie, distante. Mais des crétins l’ont fâchée en la qualifiant du seul pauvre argument qui leur reste : complotiste. Depuis, Alexandra Henrion-Caude se lâche. Et j’aime bien quand AHN se lâche :

Hérésie d’une société de “présumés malades”

“Présumé malade”, l’expression qui illustre à elle seule toute cette sinistre année 2020, quand notre société humaine est devenue une bande de couillons.

Être “présumé sain”, voilà un nouveau droit de l’homme à écrire sur les frontons de notre République dévastée, en réaction salutaire contre l’hérésie de ceux qui nous présument tous malades (pour mieux nous vacciner). Et que nous allons inscrire sans attendre à nos règles de conduite personnelle, immunitaires contre la bêtise humaine qui a déferlé toute cette sale année.

A propos de Pierrick Tillet 3648 Articles
Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation.