Didier Raoult : « Une véritable politique d’intoxication dont il va falloir sortir »

Bulletin hebdo de Didier Raoult (3 décembre) :

  • La courbe de l’épidémie redescend naturellement et les mesures des autorités politiques et sanitaires n’y sont pour rien.
  • Le travail de terrain des marins-pompiers testant les eaux des égouts a été bien plus utile que le travail de bureau.
  • La différence des courbes épidémiques selon les pays confirme que le développement d’une épidémie est imprévisible.
  • L’hydroxychloroquine confirme son efficacité avec le temps.
  • Les pressions sont considérables pour nous faire dire le contraire.
  • Seul un phénomène de corruption généralisée peut expliquer non seulement l’interdiction de prescription de l’hydroxychloroquine, mais aussi le refus de l’inclure dans les tests officiels.

A propos de Pierrick Tillet 3821 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.