HOLD-UP : autopsie d’un effroyable chaos plus politique que sanitaire

HOLD-UP : autopsie d’un effroyable chaos plus politique que sanitaire

Depuis neuf mois que dure cette étrange épidémie de Covid-19, on se demandait pourquoi ce virus diabolique semblait s’en prendre en priorité aux riches pays du bloc occidental, au point même d’y récidiver presque exclusivement une seconde saison consécutive.

Depuis le début de cette crise dite “sanitaire” du Covid-19, on s’étonnait d’entendre les plus grands spécialistes médicaux en maladies infectieuses contredire de plus en plus vivement les informations alarmistes données par les autorités sanitaires et politiques, ainsi que les mesures collectives draconiennes imposées par ces derniers à leurs populations.

Un documentaire indispensable pour comprendre les raisons de la tragédie (politique) à laquelle nous sommes tous confrontés aujourd’hui

Aujourd’hui, ces grands spécialistes parlent et dénoncent ce qui est sans doute le plus énorme scandale politique de tous les temps : l’utilisation d’une épidémie aux conséquences somme toute limitées à des fins exclusivement politiques, pour masquer le chaos dans lequel des dirigeants occidentaux corrompus, criminels, ont entraîné leurs populations.

HOLD-UP donne la parole à ces spécialistes et démonte l’invraisemblable stratagème morbide utilisé par les dirigeants occidentaux pour masquer un naufrage bien plus politique que sanitaire. Ce film documentaire est de salubrité publique. Un document indispensable pour comprendre les raisons de la tragédie à laquelle nous sommes tous confrontés aujourd’hui.

PS : les auteurs et producteurs de ce documentaire essentiel ont besoin de votre aide financière pour boucler leur budget. Vous pouvez y participer via la plateforme Tipee

Cliquer sur l’image pour participer

=> La page officielle du film HOLD-UP
=>
DERNIÈRE MINUTE : Vimeo vient de supprimer la copie du film HOLD-UP que les producteurs avaient mis en ligne pour leur site officiel. Téléchargez tous une copie de ce film sur vos ordi (moi, c’est fait).

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.