Le Grand jeu : bamba et tango

bamba_et_tango.jpg

Alep se dandine aux sons déchaînés d’une musique latine : ça swingue et virevolte, les quartiers « rebelles » tombent les uns après les autres comme des mouches. Les djihadistes avec…

Il y a dix jours :

CARTE 1

Hier :

CARTE 2

Aujourd’hui :

CARTE 3

À peine parue la nouvelle de la prise de tel quartier, l’info est déjà caduque ! À ce rythme, Alep sera totalement libérée dans quelques jours… La MSN est désespérée, les chancelleries pétromonarchiques et occidentales entrent en pâmoison.

Méfiance tout de même : reste Sheikh Saed tout au sud de la poche, où ce qui subsiste de djihadistes s’arc-boutent et ont d’ailleurs réussi à repousser le Hezbollah il y a une semaine, ce qui n’est pas une mince affaire.

Quel contraste entre la bamba aléppine et le tango immobile d’Al Bab. Tu avances, j’avance. Tu t’arrêtes, je m’arrête…

Carte du 25 novembre que nous publiions :

CARTE 4

Carte actuelle :

CARTE 5

Mis à part quelques hectomètres gagnés ou perdus ici et là, c’est du pareil au même. Il semble que nos prédictions « sun tzuesques » se matérialisent : les Kurdes laissent l’ASL erdoganisée faire le sale boulot et s’épuiser contre l’EI avant de les cueillir à la fin. Les Turcs paraissent enfin l’avoir compris. Du coup, nos duettistes se regardent en chiens de faïence et se dépêchent de faire… du surplace.

Cela fait les affaires de Daech qui se pavane comme un paon et se vante non sans culot de mettre en échec ses ennemis. Après la fin de leur califat, les petits hommes en noir pourront toujours se reconvertir dans la com’…

A propos de Pierrick Tillet 3744 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.