Covid-19 : le cas très intrigant (et plutôt rassurant) de la Suède

Covid-19 : le cas très intrigant (et plutôt rassurant) de la Suède

Face à l’épidémie de Covid-19, la Suède est le seul pays occidental à avoir fait le pari original du non-confinement intégral, sans obligation aucune de port du masque, pariant sur un phénomène d’immunisation collective de sa population.

Aujourd’hui, deux constats intéressants sont à tirer de cette expérience originale.

1/ Une mortalité due au Covid-19 similaire à celle des pays occidentaux ayant choisi le confinement et le port du masque généralisés

Nombre de décès Covid-19 pour 1 million d’habitants (au 16 septembre)

  1. Belgique : 856
  2. Espagne : 647
  3. Royaume-Uni : 613
  4. États-Unis : 608
  5. Italie : 590
  6. Suède : 579
  7. France : 475
  8. Pays-Bas : 365
  9. Allemagne : 113
2/ Pas le moindre début de rebond de l’épidémie en août-septembre

Plus significatif encore : si on peut difficilement parler de véritable “rebond” de l’épidémie de Covid-19 dans les pays occidentaux en août-septembre – rappelons qu’il ne restait en France le 16 septembre que 803 “cas sérieux” recensés – on ne peut même pas parler de frémissement de rebond pour la Suède, avec une moyenne de 2 à 3 décès/jour depuis début août (France : entre 10 et 36).

Nouveaux décès par jour en Suède (moyenne sur 7 jours glissant)

Attention, le constat que nous venons de faire se veut exclusivement statistique. Nous laissons aux (vrais) spécialistes le soin d’en tirer les conclusions scientifiques, notamment sur le sujet de l’immunisation collective.

N’empêche que les heureux Suédois peuvent se promener dans les rues normalement, faire leurs emplettes normalement, envoyer normalement leurs enfants dans les écoles, s’embrasser et se serrer la main normalement. Tandis que nous…

=> Source de mes infos statistiques : Worldometers

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.