E. Todd : la collectivité est devenue un banc de poissons erratique

E. Todd : la collectivité est devenue un banc de poissons erratique

Dans la dernière interview qu’il a accordée à l’hebdomadaire Marianne, Emmanuel Todd avance quelques nouveaux thèmes qui risquent de ne pas caresser tout le monde dans le sens du poil, avec ou sans masque de protection.

Je résume :

1/ Un choc économique à venir que personne ne peut imaginer

Pour Todd, la crise du Covid 19 ne va peut-être pas influer sur un changement de trajectoire historique… mais va énormément accélérer le choc économique qui s’annonçait déjà avant l’épidémie et va bouleverser la vie des citoyens en précipitant la chute quasi générale du niveau de vie. Les gens ne s’imaginent pas l’intensité du choc économique et social qui nous menace, explique-t-il.

2/ Sous l’impulsion du Covid, la collectivité s’est atomisée et erre comme un banc de poissons affolés

Todd détruit aussi d’un trait le mythe de l’hyper-individualisme triomphant : « L’individu n’existe que dans la collectivité et si la collectivité s’efface, l’individu aussi. » Sous l’impulsion du Covid, la collectivité s’est atomisée et réagit selon le processus des bancs de poissons « où le troupeau vire sans qu’on sache pourquoi. »

3/ Contre le Covid, c’est le conservatisme qui a payé

Qu’on le regrette ou non, le conservatisme a gagné la bataille du Covid, constate Todd. Les sociétés qui ont le mieux résisté à l’épidémie (Chine, Corée, Japon, Allemagne…) ne sont pas seulement les sociétés les plus autoritaires, mais aussi les sociétés les plus conservatrices en matière d’industrialisation (… et de droit des femmes).

4/ On a arrêté toute l’économie d’un pays pour une épidémie qui ne tue que des retraités

« On a arrêté la société, on a arrêté l’économie pour une épidémie qui a tué essentiellement des personnes de plus de 65 ans, »  continue Todd (69 ans).

« La question est : est-ce qu’on va pouvoir continuer comme ça longtemps ? Bien sûr il faut sauver tout le monde, mais une société vivante doit donner priorité à sa reproduction. »

Pour le reste, Todd aborde également des sujets souvent traités sur ce yetiblog, notamment l’absence totale de perspective offerte par la comédie présidentielle de 2022 ou encore les querelles intestines stériles de société (racisme, communautarisme, droit au blasphème…) sans aucun rapport avec l’extrême gravité de l’effondrement systémique de notre économie.

=> Voir la vidéo de l’interview complète de Todd par Marianne

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.