De la manif syndicale planplan au rassemblement “artisanal” spontané

De la manif syndicale planplan au rassemblement “artisanal” spontané

Autre temps, autres moeurs de protestation : pendant que la CGT appelle à une “grande” journée de grève et de manifestation pour le… 11 septembre (!!!) , les féministes se sont spontanément rassemblées place de l’Hôtel de ville à Paris ou encore à Nantes le vendredi 10 juillet pour dénoncer la nomination de salopards au gouvernement.

“Giletsjaunisation” de la colère

Pendant que la CGT commence probablement déjà à préparer banderoles, slogans, parcours officiels, affrètement de bus ou de train pour un faux évènement qui ne mènera une fois de plus à rien, les féministes ont improvisé artisanalement leurs pancartes et trouver spontanément ce qu’elles avaient à dire aux salopards.

Rassemblement très jeune, très déterminé devant l’hôtel de ville à Paris ce 10 juillet. Plein de pancartes maison, pas…

Publiée par Agnès Verdurand sur Vendredi 10 juillet 2020

Pendant que trois syndicats marrons (Cfdt, Fo, Unsa) s’apprêtent à signer le Ségur de la Santé contre l’avis des personnels de santé, la “giletsjaunisation” de la colère populaire a quelque chose de réconfortant.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.