Déconfinement : la population exerce son droit à la non obéissance

Déconfinement : la population exerce son droit à la non obéissance

Après le confinement généralisé statique, les voilà qui inventent le déconfinement ciblé “dynamique” sous menace de sanctions ! Enfin, ils essaient. Parce que chez moi en Bretagne, ce week-end, toutes les plages sont prises d’assaut, même les interdites [photo d’en tête: la plage de Conleau à Vannes le 20 mai 2020 malgré l’interdiction préfectorale]. Et pareil ailleurs en France, à Lacanau, à Paris…

Moyennant juste quelques PV pour faire genre ? Bof, pas grave. Le coronavirus n’est plus qu’un mauvais souvenir à conséquences résiduelles. La population exerce son droit à la non obéissance civile. Les représentants de l’autorité passent juste pour les cons qu’ils n’ont jamais cessé d’être tout au long de cet épisode épidémique.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.