La “visite surprise” d’un trou du cul je-je-je dans un hôpital à bout de nerfs

La “visite surprise” d’un trou du cul je-je-je dans un hôpital à bout de nerfs

“Visite surprise” d’un chef d’État déjanté à l’hôpital La Salpétrière à l’issue d’une épidémie dans un pays à bout de souffle et de nerfs. Notez que sauf à se faire accueillir comme un malpropre, ce trou-du-cul « je-je-je » ne peut plus faire que des “visites surprises”. Et même en “visite surprise”…

« On est la honte de l’Europe. »

« Une horde de men in black ; agressifs, méprisants, un langage verbal qui en dit long. »

Ce type est tellement barré qu’il ne se rend même plus compte de l’énormité de ce qu’il dit. Un pays au fond du trou, un service de santé rincé, une gestion calamiteuse de l’épidémie, plus de 27.000 morts… et sa conclusion :

« C’est très cruel pour moi. »

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.