10 livres de ma vie : 9. L’Homme révolté, Albert Camus

10 livres de ma vie : 9. L’Homme révolté, Albert Camus

Dès lors que l’on est citoyen contraint de se coltiner un cadre de vie imbuvable, il est d’un impérieux devoir d’être un homme révolté. C’est pourquoi le livre d’Albert Camus fait partie des 10 livres qui ont jalonné ma vie.

Rappelons que pour Camus, le véritable homme révolté n’a rien à voir avec ceux qu’il appelle les « révoltés métaphysiques », et que je qualifie moi de révoltés de l’inutile, ces anti- à faciès blafard qui n’existent que par l’objet de leur répulsion et finissent par s’y confondre.

L’homme révolté ne se résout pas uniquement à combattre le cadre honni. Il s’attache à en construire un autre qui soit plus respectable, plus acceptable par tous. Il ne se reconnaît aucune autorité supérieure (juste des pairs) et n’obéit qu’à ses seuls principes.

Je l’ai écrit à plusieurs reprises sur ce yetiblog tant la chose me paraît essentielle : derrière l’homme révolté, il y a son rire et un appétit furieux de vivre.

<= Livre précédent – Livre suivant =>

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.