Stats Covid-19 : maladie à son pic mais régression toujours trop lente

Stats Covid-19 : maladie à son pic mais régression toujours trop lente

Ci-dessous deux stats du Financial Times qui donnent une assez bonne image de la situation de l’épidémie dans le monde (analyse arrêtée au 19 avril 2020).

NB : le grand avantage de ces statistiques est qu’elles donnent une moyenne mobile sur 7 jours (7 day-rolling average), ce qui permet de pondérer d’éventuels écarts exceptionnels quotidiens (par exemple, un rattrapage Ehpad en France).

Le nombre de nouveaux morts par jour

Constat : le nombre de morts a atteint un pic manifeste dans les cinq pays occidentaux les plus frappés par la pandémie (États-Unis, Royaume-Uni, Italie, Espagne, France) ; la régression de cette mortalité est légèrement différente selon les pays : quasi nulle aux USA et au Royaume-Uni, très lente en France, à peine peu plus rapide en Espagne et en Italie.

Source : Financial Times
Le nombre de nouveaux cas par jour

Constat : même tendance pour l’évolution du nombre de nouveaux cas recensés quotidiennement ; la France tire un peu (mais avec peine) son épingle du jeu par rapport à l’Italie à l’Espagne, et même par rapport à l’Allemagne. USA et GB toujours au top (hélas).

Source : Financial Times
Conclusion : pas de déconfinement raisonnable avant au moins deux mois !

On remarque sur les différentes courbes que la date de début de confinement (symbolisée par une étoile) correspond dans la plupart des cas à un niveau moyen inférieur à 20 morts/jour et à environ 800 nouveaux cas/jour en moyenne (à l’exception notable des mauvais élèves France et Grande-Bretagne).

Compte-tenu des incertitudes concernant l’évolution du virus et sa récidive éventuelle chez des malades pourtant considérés comme guéris (cf. le cas de la députée Michèle Victory), sauf mesures drastiques de surveillance genre dépistage systématique pour confinement ciblé et port du masque généralisé, il serait logique – et prudent –  que le déconfinement généralisé intervienne une fois les pays repassés sous ces seuils. Sauf surprise, les pentes naturelles des courbes étudiées ci-dessus indiquent que nous n’y parviendrons guère avant un délai raisonnable d’au moins deux mois… en tout cas, certainement pas en 21 jours, durée qui nous sépare du 11 mai prochain !

Situation au 20 avril 2020 – Source : Worldometers

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.