Covid-19 : sombres perspectives à venir pour la France

L’examen des statistiques arrêtées à ce vendredi 10 avril révèle une situation calamiteuse pour le pays et pire, de très sombres perspectives pour les jours et semaines à venir.

Source : Worldometers

– La France est le pays de l’Union européenne où l’on meurt désormais le plus : + 987 morts encore le 10 avril (new deaths), soit une triste moyenne de 1.021 morts/jour depuis le 2 avril (date à partir de laquelle tous les morts furent enfin comptabilisés, hôpitaux +Ehpad, et non hôpitaux seulement comme auparavant).

– La France est largement en tête aussi par nombre de nouveaux cas par jour : +5.120 nouveaux cas (new cases) pour la seule journée du 10 avril.

– Notons que le nombre de nouveaux cas testés positifs est sans doute largement en-dessous de la réalité puisque les tests de dépistage sont loin d’être systématiques dans notre pays, réservés aux seuls cas déjà cliniques : la France a pratiqué seulement 5.114 tests de dépistage/1 million d’habitants (tests/1 M pop) contre 15.730 en Allemagne.

– Plus inquiétant pour l’avenir, la France comptait encore au 10 avril 86.740 cas actifs (active cases) dont 7.004 cas considérés comme sérieux et critiques (serious, critical).

Atteindre un sommet est une chose, le plus incertain est désormais d’en redescendre

On le voit, la situation sanitaire de notre pays est non seulement peu reluisante, mais également bien peu encourageante pour les jours et les semaines à venir, sauf régression miraculeuse du virus.

En l’absence de dépistages systématiques, de masques de protection pour tous, devant l’absence de réponses médicales sérieuses à l’épidémie, voire même face au refus incompréhensible d’appliquer les traitements pragmatiques proposés (le protocole Raoult) à la population malade, il y a fort peu de chance que l’on assiste de sitôt à une véritable inversion de tendance de la situation.

Peu de chance en effet que les 86.740 cas actifs, et surtout les 7.004 cas considérés comme sérieux ou critiques – sans compter les nouveaux cas à apparaître dans les jours à venir – aient le loisir d’attendre les résultats et la mise en application des tests Discovery pour être tirés d’affaires.

La France a atteint un pic, nous explique-t-on doctement du côté du pouvoir et des autorités de santé à grand renfort de graphiques [cf. graphique d’en-tête]. Sans doute, mais une question demeure : atteindre un sommet est une chose, mais combien de temps allons-nous encore continuer à surfer sur cette crête douloureuse avant d’en redescendre ?

A propos de Pierrick Tillet 3815 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.