Covid-19 France 7 avril : + 1417 morts, la tragédie s’amplifie !

Covid-19 France 7 avril : + 1417 morts, la tragédie s’amplifie !

De confusions politiques en irresponsabilités médicales, la France s’enfonce dans une terrifiante tragédie sanitaire. +1.417 morts (hôpitaux + Ehpad) en ce sinistre 7 avril, 10.328 victimes décomptées en tout depuis le début de l’épidémie (rappelons que les victimes en Ehpad n’ont été comptabilisées qu’à partir du 2 avril !)…

Mais le plus insupportable n’est pas dans les ravages causés par cette pandémie. Elle est dans l’irresponsabilité générale, à tous les niveaux, qui empêche de combattre efficacement le mal sur le sol français.

  • Un service public réduit à néant par des salopards au nom de la rentabilité.

  • Une confusion/contradiction sur les mesures à imposer : port du masque, tests de dépistage massifs, impératif d’appliquer des protocoles sanitaires de façon empirique sans passer par une interminable série de tests à prétention éthique et scientifique parfaitement déplacés, qui trainent en langueur et qui, pire, ne donnent ne donnent bien évidemment rien…

« J’ai des éléments qui me reviennent des hôpitaux qui ne montrent pas, à ce stade, un effet statistiquement significatif de l’une ou l’autre des molécules » (Olivier Véran, ce 7 avril à propos des tests Discovery… n’incluant pas le test du protocole Raoult tel que préconisé par ce dernier).

  • Une totale incapacité des autorités politiques à parer au plus pressé.

  • Une totale obscénité des autorités sanitaires (ARS, DGS…) qui non seulement sont dépassés, mais donnent des directives suicidaires absurdes.

=> Note perso du Yéti : une amie, pharmacienne à Nantes, me confirmait aujourd’hui qu’elle avait interdiction formelle de vendre les masques dont elle disposait aux particuliers, tout comme elle avait interdiction formelle de délivrer les médicaments du protocole Raoult même lorsqu’ils étaient prescrits sur des ordonnances de médecins !

  • L’imbécilité de quelques cornichons improvisés en Diafoirus sur les réseaux sociaux, rajoutant à la confusion par des obsessions limites psychiatriques sur “l’éthique” et la “méthodologie” là où l’urgence impose le pragmatisme.

Face à l’engrenage d’une telle tragédie, les gorges se serrent, la douleur vous ville le ventre, la colère est à son comble ! #onnoublierapas #COVIDー19

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.