Covid-19 : le triste record de plus de 1000 morts par jour en France

Covid-19 : le triste record de plus de 1000 morts par jour en France

Cachez la réalité, elle finit par vous rattraper. Depuis le début de la pandémie de coronavirus, la France avait choisi d’utiliser un petit stratagème pour minorer ses funèbres statistiques : elle ne comptabilisait que les “nouveaux cas en hôpitaux” et les “nouveaux morts en hôpitaux”. Rien sur les nouveaux cas et les morts “hors hopitaux” (dans les Ehpad, par exemple).

Mais depuis deux jours, depuis le 2 avril très précisément, la France a été obligée de se conformer à la règle convenue internationalement : tous les cas et tous les morts doivent être comptés !

Des chiffres officiels plus que doublés depuis le 2 avril

Les premiers résultats cumulés “en hôpitaux + hors hôpitaux” sont juste terrifiants, plus que doublés en nombre de morts du Covid 19 ! Exemple ce samedi 4 mai :

– morts en hôpitaux : +441
– morts hors hôpitaux : +612 !
– total : +1.053 morts… pour la seule journée du 4 avril (après +1.355 le 2 avril et +1.120 le 3) !!!

Situation au 4 avril 2020 (source : Wordometers)

Comparez avec les autres pays de ce sinistre peloton de tête : la France est devenue, et de loin, le premier pays du monde en nombre de nouveaux morts quotidiens de l’épidémie de Covid-19. Et encore, notez que nos statistiques ne sont réévaluées qu’à partir du 2 avril sans effet rétroactifs pour la période précédente… ce qui nous placerait, dans le cas contraire, au même niveau que l’Italie et l’Espagne !

=> NB : si l’on doublait – un minimum – le nombre de morts quotidiens avant la prise en compte des morts hors hôpitaux : le total des morts du Covid-19 en France dépasserait les 11.500 victimes !

Considérez aussi le nombre de nouveaux cas pour la seule journée du 4 avril : + 7.788, loin devant tous les autres pays, États-Unis exceptés.

Pendant ce temps-là, les salopards incompétents…

Et pendant ce temps-là, les salopards incompétents pataugent, foncent dans le mur en nous entraînant dans leur délire, rétropédalent dans la confusion et surtout bien trop tard, incapables de la moindre décision sensée, engoncées dans leurs certitudes obscurantistes quand ce n’est pas dans la défense glauque de quelques intérêts criminels privés !

Du côté médias, remarquez bien qu’ils continuent de s’accrocher aux chiffres de nouveaux morts “en hôpitaux” uniquement – +441 morts “seulement” en hôpitaux, c’est forcément plus “présentable” que +1.053 toutes chambres mortuaires confondues ! Certains poussent la fuite en arrière tellement loin, qu’ils s’enfoncent dans la pure ignominie :

On en revient à la conclusion de mon précédent billet : nous débarrasser AU PLUS VITE de ces criminels, un devoir de salubrité publique !

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.