Covid-19 : les 9 mesures chocs de Nicolas Maduro pour le Venezuela

Covid-19 : les 9 mesures chocs de Nicolas Maduro pour le Venezuela

Pendant que :

  • Sibeth Ndyaie, porte-parole de l’Élysée, dénigre l’utilité du port du masque de protection au prétexte q’elle ne saurait pas s’en servir ;
  • Olivier Véran, ministre de la Santé et des “solidarités” [sic], nous assure que les personnels soignants ne sont pas contaminés sur leurs lieux de travail, mais à l’extérieur ;
  • Nicole Belloubet, ministre d’on ne sait plus trop quoi, enjoint les entreprises du bâtiment d’obliger leurs salariés à travailler pour sauver l’économie du pays de la récession, malgré les mesures strictes de confinement prises par son propre gouvernement ;
  • Édouard Philippe, premier ministre, exige que les Français limitent leur balades quotidiennes à une heure au lieu de s’occuper lui-même d’équiper les hôpitaux démunis en matériel, en médicaments et en personnels soignants ;
  • Emmanuel Macron, président d’une République en charpie, déambule en public et en toute inutilité sans masque de protection, tout laissant son service de com’ le comparer à Clémenceau visitant les tranchées de 14-18 sous la mitraille allemande…

… pendant toutes ces simagrées plus lamentables, plus dérisoires, plus connes les unes que les autres, Nicolas Maduro, président du Venezuela, annonce neuf mesures chocs pour lutter contre l’épidémie dans son pays :

  1. prolongement de l’interdiction totale de licenciement jusqu’à fin décembre 2020 ;
  2. les banques doivent suspendre pour six mois le recouvrement du capital et des intérêts sur tous les prêts, dettes, crédits ;
  3. suppression immédiate du paiement des loyers des logements principaux et des commerces pendant 6 mois ;
  4. interdiction de toute coupure d’électricité, de téléphone et d’internet ;
  5. plan spécial par lequel le gouvernement assumera le paiement des salaires aux petites et moyennes industries par le biais du système Patria pendant 6 mois ;
  6. restructuration des conditions d’accès au crédit, en faveur des petits et moyens producteurs ;
  7. plan d’investissement prioritaire pour l’agroalimentaire en vue de garantir la production de 7 millions de caisses de nourriture à très bas prix pour leur distribution par les Comités locaux d’approvisionnement au même nombre de familles ;
  8. des primes spéciales pour tous les travailleur(se)s de l’économie informelle et des entreprises privées par le biais du système Patria ;
  9. allocation pour l’ensemble de la population via le Carnet Patria.

=> Source : Venezuela infos

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.