Les masques de la banque LCL : une révélation explosive de Juan Branco

Les masques de la banque LCL : une révélation explosive de Juan Branco

20 mars 2020, aux alentours de 14 heures, Juan Branco publie une information si explosive que le yetiblog s’abstient sur le moment de la publier en préférant attendre confirmation.

Dans la foulée, Juan Branco interpelle le service de presse de la banque LCL (ex-Crédit Lyonnais)… qui dans un premier temps ne répond pas.

La banque LCL reconnaît son entourloupe… et trouve un échappatoire cousu de fil blanc !

Et puis, coup de théâtre, vers 18 heures, la banque LCL reconnaît les faits : oui, elle possédait bien un stock de ces masques FFP2 – 1,7 millions d’exemplaires, excusez du peu !!! – si précieux pour le corps médical dans sa lutte contre le Covid-19.

Comme vous le remarquerez sur la pièce-jointe du dernier tweet de Juan Branco, la banque LCL, prise la main dans le sac, a immédiatement trouvé – mais un peu tard ! – un échappatoire cousu de fil blanc à son entourloupe démasquée : les masques seront remis gracieusement aux Agences régionales de santé (ARS). Ben pardi !

Quand donc les citoyens vont-ils voler manu militari dans la gueule des prédateurs salopards ?

Pendant que sonnent les violons de cette fausse repentance hypocrite, d’autres questions critiques affluent :

  • Comment une banque privée comme LCL peut-elle détenir un stock aussi énorme de produits d’urgence si dramatiquement manquants aux services médicaux lors de la pandémie de Covid-19 ?
  • Combien d’autres organismes vérolés sont-ils en possession de tels stocks stratégiques cachés et encore non découverts ?
  • Combien de temps les citoyens français vont-ils accepter de se faire ainsi ainsi gruger sans rentrer manu militari dans la gueule des salopards ?

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.