Effondrement : ces enfants sans gêne qui font pipi dehors

Manneken Pis, Bruxelles

Ho ho ho, où donc sommes-nous tombés ? L’article qui suit — oui, oui, je sais il est d’un odieux média russe, Sputnik, voix pernicieuse de son vilain maître Poutine — nous parle d’une descente morale en enfer chez nos amis allemands. Mais lisez-donc le dernier chapitre : il nous ramène aux dernières rigueurs morales en vigueur chez nous-mêmes, très très lointains descendants des Gaulois et de leurs gauloiseries. Vous avez dit << burkini >> ?


En Allemagne, les enfants qui font pipi sur les arbres déchaînent les passions

Une vraie guerre des mots a éclaté sur les réseaux sociaux en Allemagne à propos des enfants qui font pipi dehors, laissant les experts inquiets du fossé grandissant entre les parents et les personnes qui n’ont pas d’enfants [les données démographiques montrent que l’Allemagne est un pays vieillissant en raison d’un taux de natalité nettement insuffisant, ndlr].

De plus en plus de couples en Allemagne décident aujourd’hui de ne pas avoir d’enfants du tout, ce qui explique en bonne partie l’irritation des non-parents face au manque d’éducation en famille, d’où le dénigrement des parents qui est devenu presque un sport national dans le pays.

<< Les mères qui tiennent leurs enfants contre les arbres pour qu’ils fassent pipi au milieu d’un quartier plein de cafés et, par conséquent, de toilettes. Non! >>, s’indigne sur sa page Facebook Sarah Kuttner, âgée de 37 ans, en donnant en quelque sorte un coup d’envoi à de vifs débats.

Les psychologues redoutent l’antagonisme croissant entre les parents et les non-parents en Allemagne, un pays où les femmes attendent plus longtemps pour avoir des enfants ou renoncent même à en avoir.  Cela explique souvent le manque de compréhension entre les mères de familles nombreuses et les autres qui fustigent ces << mères éhontés >> et leurs << marmots >> dans une avalanche de commentaires souvent haineux sur les réseaux sociaux.

Nul ne contestera toutefois que les parents doivent faire plus attention à l’éducation de leurs enfants pour ne pas incommoder les autres.

En France, par exemple, la police y veille. Ainsi, la maman d’un garçon d’à peine six ans a été verbalisée un jour à Nevers, son petit s’étant caché derrière un arbre de la place de la République pour satisfaire discrètement une envie pressante. Ou encore, un père de famille a écopé d’une contravention pour << miction sur la voie publique >>, sa fille de trois ans ayant uriné au pied d’un arbre du parc de la Tête d’Or à Lyon, à quelques mètres de WC publics.

=> Lire l’article sur Sputnik

A propos de Pierrick Tillet 3809 Articles
Un voyageur à domicile en quête d'une nouvelle civilisation.