Pour la mise en place urgente d’un gouvernement de salut public

Pour la mise en place urgente d’un gouvernement de salut public

À mesure que s’étend l’épidémie de Covid-19 en France, le gouvernement en place multiplie les actes et les déclarations irresponsables, démontrant une incompétence et des carences inouïes qui mettent en grave péril sanitaire l’ensemble de la population.

Les cris d’alarme ignorés du personnel médical

Ce n’était pourtant par faute d’avoir été alerté par le personnel médical en première ligne sur le front sanitaire :

Une alternative politique transitoire forte pour affronter l’urgence immédiate d’une « situation de guerre »

Le caractère d’urgence de la situation, rendu encore plus gravissime par les carences des dirigeants actuellement en poste, appelle des mesures immédiates et fortes. Si comme nous le dit l’actuel président de la République, manifestement dépassé par les évènements, « nous sommes en guerre », alors traitons le problème comme une situation de guerre et appelons-en, comme je l’avais fait en juillet 2019,  pressentant la catastrophe, aux commandements et aux états-majors des trois armées françaises – l’Armée de terre, la Marine nationale et l’Armée de l’air – ainsi que la Gendarmerie nationale.

Sous leurs égides, pourrait être mis en place un gouvernement de salut public provisoire, composé de spécialistes, notamment pour les questions sanitaires, à même de prendre les mesures d’urgence qui s’imposent pour la sécurité des Français, du moins le temps que dure cette douloureuse période de crise. Ensuite et seulement ensuite pourrait être remis en marche le fonctionnement de nos institutions politiques, avec une constitution renouvelée ou non.

J’ai conscience de la gravité d’un tel appel. Mais compte-tenu de l’urgence du moment et face à la faillite totale de ceux qui ont charge de la gérer, il n’existe à cette heure aucune autre alternative politique pour tenter de sauver le pays du naufrage où le conduit une équipe d’incompétents et de dangereusement inutiles.

Un "voyageur à domicile" en quête d'un changement de civilisation, mais qui n'attend pas "le monde d'après" pour commencer à vivre.